Site Du Chateau Haut Canteloup
 
le château haut canteloup les vins de bordeaux la presse commercialisation
 
 
Château Haut Canteloup «Collection» 1994
2 étoiles Au guide Hachette 1998.

Château Haut Canteloup «Collection» 1995
1 étoile Au guide Hachette 1999

Château Haut Canteloup «Collection» 1996
1 étoile Au guide Hachette 2000

Château Haut Canteloup «Collection» 1997
1 étoile Au guide Hachette 2001

Château Haut Canteloup «Collection» 1998
2 étoiles «Coup de Coeur» Au guide Hachette 2002.

Château Haut Canteloup «Collection» 1999
2 étoiles Au guide Hachette 2003
 
 
   les vins de bordeaux
   le medoc
   les vins rouges
   Les crus bourgeois du medoc
 
DOMINIQUE DUTREIX, Château Haut Canteloup, Collection 2000
DOMINIQUE DUTREIX, Château Haut Canteloup, Collection 1999
SAINT CHRISLOLY et COUQUEQUES
Chateau Haut Canteloup, Millesime Dominique Dutreix
Chateau Haut Canteloup Récompenses
Dominique Dutreix 2 étoiles «Coup de Coeur» Au guide Hachette 2002
 
situation géographique   saint-christoly   couqueques   surface

Depuis 1994, Dominique Dutreix est gérant de la société d’explotation du Château Haut Canteloup. Proprièté de 42 hectares située en MEDOC, 36 hectares de vignes plantées et exploitées. Production d’environs 24.000 bouteilles par an.
Le Château Haut Canteloup a obtenu de nombreuses récompenses :

* En Mars 2009 la note de 15,5 pour son cru en 2004 dans le guide d’achat « Vins et arts de vivre Bordeaux »
* En Avril 2008, Le Wine Advocat attribut la note de 88/100 pour le millésime 2005
* En 2008, le guide Hachette attribue 1 étoile pour le Château Haut Canteloup 2005


SITUATION GEOGRAPHIQUE


Le domaine est admirablement situé sur le plateau de Saint-Christoly, en bordure de la Gironde, à quelques kilomètres de Pauîllac et à 50 kilomètres environ de Bordeaux. Le domaine s'étend sur les communes de Saint Christoly et de Couquèques. A l'occasion du changement de propriétaire, fin 1987, d'importantes modifications ont été effectuées tant pour le chai que pour le vignoble. Un très important travail d'amélioration de la qualité par les soins apportés à la vinification, le respect de la tradition, la mise en barriques, ont permis au Château Haut-Cantloup, cru bourgeois du Médoc depuis 1932, d'être apprécié tant en France qu'à l'étranger.

SAINT-CHRISTOLY


La dénomination originelle de cette commune riveraine était "SAINT CHRISLOLY DE CASTILLON". Aujourd'hui en ruine intégrale, le château de Castillon a joué un rôle éminent pendant l'occupation anglaise de la Guyenne et la guerre de Cent Ans. C'était une forteresse du Moyen-âge qui fut détruite au XVIIème siècle sur ordre de Louis XIÏÏ. Située sur un promontoire côtier, à l'endroit précis où la rive de l'estuaire décrit une courbure, elle pouvait aussi bien surveiller L'amont que l'aval. De nombreuses batailles, navales et terrestres, furent livrées aux abords du château de Castillon, qui fut, durant quatre siècle, le principal bastion avancé de la défense maritime de Bordeaux. Au temps des guerres de religion, les seigneurs de Castillon, qui avaient embrassé la Réforme, sortaient à la tête de leurs hommes d'armes pour aller piller leurs voisins catholiques, y compris les congrégations religieuses où leshuguenots ne se privaient pas de faire ripaille en détroussant les frères et soeurs avec autant d'entrain qu'ils en mettaient à trousser les jeunes paysannes. Autres démêlées historiques : ceux qui opposèrent le duc de Gramont, seigneur de Lesparre, au sieur de Caupos, vicomte de Castillon, lors du dessèchement des marais dits de Bégadan, dont ceux de Castillon faisaient partie. Une procédure quasi héréditaire s'ensuivit et, même " après la Révolution, les ayant droit ou prétendus tels des deux bords continuèrent de s'affronter et démontrer l'appartenance desdits marais et autres lieux découverts à marée basse. Nettement délimitée sur le terrain, la nappe caillouteuse de Saint-Christoly forme un traversin latéral à l'estuaire, culminant à 16 mètres d'altitude avec des déclivités bien marquées par endroits. A l'exception de quelques petits viticulteurs apportant leurs récoltes à la cave de Saint- Yzans, on compte une vingtaine de propriétaires qui se répartissent les 400 hectares du vignoble. C'est dire que les exploitations y sont de taille convenable en moyenne

COUQUEQUES


L'étymologie gasconne de ce nom évoque la coquille. Certaines formations calcaires de l'endroit sont si spécifiques qu'elles ont mérité des scientifiques la désignation particulière de calcaire de couquêques. Elles dates de l'éocène moyen (lutétien supérieur) et se caractérisent par l'abondance des echnilampas, oursins de Père tertiaire assortis de nombreux moulages de mollusques dont je vous épargne la déclinaison savante. Toujours est-il que le sol de Couquêques est truffé de gîtes fossilifères et que les collectionneurs de pétrifications animales peuvent s'y approvisionner en spécimens originaux. Au demeurant, la qualité agrologique de ces terrains est certaine. Sur les 630 hectares de superficie communale, plus de 210 d'entre eux sont voués à la vigne, et cette proportion a pu être plus importante dans le passé. Encore est-elle difficile à évaluer car Couquêques a pendant longtemps été considérée comme une section de Saint Christoly. Du point de vue viticole, cette assimilation est une erreur grossière car nous avons affaire à deux structures géologiques bien différenciées, les terrains de Saint Christoly étant principalement constitués de graves et de sables argileux.... Une telle distinction est aujourd'hui simpliste malgré sa vérité première, l'encépagement et les pratiques oenologiques pouvant accentuer ou niveler les caractères potentiels attribués aux terroirs. Mais Couquêques doit tenir une place à part dans l'A.O.C Médoc. Le plus souvent, l'ampleur, la robustesse et la générosité de ses vins sont très remarquables, comparables à certains Saint-Estèphe également produits des sols calcaires.

SURFACE


D'après l'analyse des extraits de la matrice cadastrale et de la copie des titres authentiques de propriété communiqués par le propriétaire, le Château Haut-Canteloup développe aujourd'hui une superficie totale de : 41 hectares 59 ares 55 centiares, répartis de la manière suivante : superficie plantée 36 ha 85 a 79 ça superficie en production 34 ha 12 a 37 ça
 
 
 
Concept : Easydoc - Plan du site - Blog de Dominique Dutreix
Actualité du loft de Sévigné - Le site de Coffim