Site Du Chateau Haut Canteloup
 
le château haut canteloup les vins de bordeaux la presse commercialisation
 
 
Château Haut Canteloup «Collection» 1994
2 étoiles Au guide Hachette 1998.

Château Haut Canteloup «Collection» 1995
1 étoile Au guide Hachette 1999

Château Haut Canteloup «Collection» 1996
1 étoile Au guide Hachette 2000

Château Haut Canteloup «Collection» 1997
1 étoile Au guide Hachette 2001

Château Haut Canteloup «Collection» 1998
2 étoiles «Coup de Coeur» Au guide Hachette 2002.

Château Haut Canteloup «Collection» 1999
2 étoiles Au guide Hachette 2003
 
 
   les vins de bordeaux
   le medoc
   les vins rouges
   Les crus bourgeois du medoc
 
DOMINIQUE DUTREIX, Château Haut Canteloup, Collection 2000
DOMINIQUE DUTREIX, Château Haut Canteloup, Collection 1999
SAINT CHRISLOLY et COUQUEQUES
Chateau Haut Canteloup, Millesime Dominique Dutreix
 

LES VINS ROUGES


Les vins rouges, qui constituent la presque totalité des vins produits dans le Médoc ont fait la réputation de cette région. Considérés par beaucoup comme étant les premiers vins rouges de France, sinon du monde,ils ont une belle couleur rubis, du corps, une finesse et un moelleux qui ne sont en aucun autre vin aussi prononcés et aussi agréables, une sève pleine de délicatesse et de distinction, un arôme et un bouquet qui leur donnent un cachet unique et qui, en se développant avec les années, les font s'améliorer en vieillissant ; alcool et tanin y sont contenus en proportions convenables pour leur permettre de vieillir sans sécher, sans perdre leur belle couleur et leur influence fortifiante sur l'organisme humain. Jeunes ou vieux, on les déguste toujours avec plaisir, mais c'est peut être dans les bouteilles vieilles de vingt, trente ans ou plus que l'amateur de vins trouve une jouissance inégalable.



La qualité des vins produits dans le Médoc diffère selon le pourcentage de chaque cépage.

Le CABERNET-SAUVIGNON, dont la proportion peut atteindre de 60 à 80 % dans certains vignobles, notamment dans les vignobles de cru, donne un vin corsé, au bouquet caractéristique, et pouvant vieillir très longtemps.

Le CABERNET FRANC, peu cultivé en Médoc, donne un vin peu coloré, mais ayant un bouquet agréable.

Le MERLOT apporte du moelleux, mais il est moins apte au vieillissement. Parfois, il occupe une surface assez importante.

Le COT ou MALBEC, assez productif, mais irrégulier n'est pratiquement plus cultivé en Médoc; il donnait des vins souples "évoluant" rapidement On lui préfère aujourd'hui le MERLOT.

Le PETIT-VERDOT n'occupe qu'une faible partie de rencépagement et apporte au vin corps et couleur.



Mais les caractères des vins sont également très nettement influencés par la nature du sol et du sous-sol. Les propriétés des sols des diverses communes sont assez voisines les unes des autres : plus les sols sont graveleux et sableux, plus les vins qui y sont produits sont légers et fins.

L'influence du sous-sol, sans doute moins apparente, peut cependant être importante : d'une façon générale, les sous-sols argileux ou calcaires contribuent à donner des vins plus riches en couleur et plus corsés. Dans certains communes du Médoc, on trouve des affleurements d'argile ou de calcaire qui, étant localisés, ne permettent que rarement de caractériser l'ensemble des vins de la commune. A côté de leur antique renommée de vins des rois et des favoris de la fortune, les vins du Médoc ont acquis, depuis un certain nombre d'années, celle tout aussi noble et tout aussi glorieuse de vins hygiéniques, renommée due à leur double mérite de procurer plaisir et santé. D'après de nombreux auteurs, c'est le seul vin qui puisse se boire agréablement depuis le commencement d'un repas jusqu'à la fin, en variant les différences désirées, jusqu'au dessert compris. Telles sont les qualités principales qui font la gloire des vins du Médoc.
 
 
 
Concept : Easydoc - Plan du site - Blog de Dominique Dutreix
Actualité du loft de Sévigné - Le site de Coffim